Réussir sa stratégie web marketing avec le modèle AIDA

AIDA Framework

On va l’avouer tout de suite : on adore le modèle AIDA. C’est l’un de ces modèles « tellement évident » qu’il est facile à rejeter. En effet, il est souvent rejeté et ridiculisé. Mais ignorons ces critiques. Laissez-nous vous le présenter et vous aider pour comprendre le génie qui se cache derrière sa simplicité et, plus important encore, comment il a servi comme une base pour autant d’autres modèles de marketing.

Le Modèle de marketing AIDA : Une introduction simple

Le Framework de marketing AIDA comporte quatre étapes : sensibilisation, Intérêt, Désir et Action (Awareness, Interest, Desire and Action), le modèle AIDA montre comment canaliser les consommateurs vers un achat. Pour ce faire, il les aide à connaître le produit, à l’apprécier, puis à l’acheter.

Il s’agit d’un modèle séquentiel qui vise essentiellement à obtenir une action, par exemple un achat, une demande d’information ou une visite d’un site web, il faut attirer l’attention d’un client potentiel, susciter son intérêt, puis susciter un désir suffisamment fort pour motiver l’action.

Nous le savons tous, n’est-ce pas ? Il est assez évident qu’il faut d’abord capter l’attention, retenir l’intérêt, puis susciter le désir afin de pousser les clients potentiels à prendre l’action que vous essayez d’encourager.

Le génie simple de l’AIDA

C’est intemporel

Tout d’abord, rappelons que Lewis a inventé ce modèle en 1899 avant qu’Edward Strong ne le défende en 1925. 1925. Il y a presque 100 ans ! Pourquoi est-ce que ce  modèle  reste toujours pertinent ? Bien évidemment, parce qu’il concerne le comportement humain et que le comportement humain n’a fondamentalement pas changé au cours des deux derniers siècles. On suspecte même que les commerçants de l’Antiquité romaine pratiquaient une forme d’architecture AIDA.

Tout bon vendeur de biens ou d’idées sait qu’il faut suivre cette séquence qui inspire le Framework AIDA pour obtenir une vente /acquérir de nouveaux clients /convaincre le général de marcher avec des éléphants sur les Alpes (consultez Hannibal de Carthage pour ce fait historique.). Les gens n’ont pas changé. Nous nous comportons de la même manière.

Il peut être développé

Le modèle AIDA peut-être, et il a déjà été, développé en permanence. , les stratégies de marketing ont utilisé cette architecture comme base pour créer un processus séquentiel nous aidant pour comprendre comment les gens agissent/achètent, puis à le relier aux communications et au soutien marketing que nous devons fournir.

Le modèle AIDA est intemporel et, à mesure que nous comprenons mieux comment les gens prennent leurs décisions, nous pouvons le compléter et l’affiner encore, ce qui signifie que nous pouvons être encore plus précis dans ce que nous communiquons et à quel moment, afin d’obtenir l’action souhaitée à la fin.

 Le modèle de marketing AIDA : c’est quoi exactement ?

Diagramme montrant les quatre étapes du modèle de marketing AIDA

Modèle d’AIDA

Le modèle AIDA est un cadre de communication persuasive issu du monde du marketing. Ses quatre étapes sont les suivantes : sensibilisation, intérêt, désir et action.

Il s’agit d’un modèle de hiérarchie des effets qui suit le processus CAB. Il commence par développer la conscience (Cognition) puis le désir (Affect) avant de stimuler l’action (Comportement).

Le modèle AIDA est présenté sous la forme d’un entonnoir, représentant le nombre réduit de personnes censées passer à chaque étape. Nous examinons chaque étape du modèle ci-dessous.

A – Prise de conscience

La première étape du  modèle AIDA est axée sur la sensibilisation. L’objectif à ce stade est de faire connaître le produit, le bien ou la marque au plus grand nombre de personnes possible.

Cet objectif est généralement atteint en faisant une large publicité pour le produit. Cela se fait par le biais des médias jugés les meilleurs par les clients potentiels, tout en tenant compte du coût de la publicité. Évidemment, avec l’apparition de nouvelles formes de médias, comme les médias sociaux, de nouvelles méthodes de sensibilisation sont utilisées. Par exemple, cette tendance a vu l’essor des « influenceurs » des médias sociaux au cours des dernières décennies.

Beaucoup de panneaux d’affichage montrant l’étape de sensibilisation du modèle de marketing AIDA; les organisations se concurrencent pour attirer notre attention.

I- Intérêt

Parmi ceux qui ont été sensibilisés au produit, après votre campagne basé sur le modèle d’AIDA, un petit sous-ensemble d’individus va s’y intéresser. Il y a quelque chose à son sujet, ou dans le message qui lui est associé, qui les attire.

Les individus qui s’intéressent au produit, au bien ou au service sont appelés des suspects. Après avoir été sensibilisées, elles souhaitent en savoir plus sur le produit. Ils veulent comprendre ses spécificités et comment il peut s’intégrer dans leur vie grâce à votre stratégie de marketing.

Ce développement de l’intérêt peut être encouragé de plusieurs manières différentes  basées sur le modèle AIDA. Certains niveaux de détails peuvent être inclus dans la publicité. Cependant, le plus souvent, les prospects intéressés utilisent leur propre énergie pour rechercher plus d’informations sur le produit. Ils peuvent, par exemple, consulter les spécifications techniques sur le site web d’un fabricant pour en savoir plus.

D – Désir

Parmi les suspects qui ont développé un intérêt pour le produit grâce au modèle AIDA, il y aura un autre sous-ensemble qui, après avoir exploré le produit, en développera le désir. Ces personnes sont connues sous le nom de prospects.

À ce stade, les prospects ont un désir clair pour le produit, le bien ou le service et souhaitent l’acquérir. Ils peuvent encore avoir des obstacles à surmonter dans leur processus de décision. Ces obstacles peuvent être le prix ou les frictions dans les transactions, mais ils sont globalement prêts à être convertis en clients.

A – Action

Parmi les prospects qui ont développé un désir réel pour le produit, il y aura un autre sous-ensemble qui franchira l’étape finale de l’achat. Une fois qu’ils ont franchi cette étape finale, ils cessent d’être des prospects et deviennent des clients si vous appliquez exactement le modèle d’AIDA

Cette étape de conversion d’un prospect en client nécessite une action consciente et réfléchie de la part de l’individu. Cette action prend généralement la forme de l’achat d’un bien souhaité.

Il existe des techniques que les détaillants ou d’autres organisations utilisent à ce stade après avoir appliqué le modèle AIDA pour aider ces personnes à franchir cette dernière série d’obstacles. Ces étapes visent à les convertir de prospects qui désirent le produit en consommateurs réels. Les exemples de ces techniques incluent souvent l’utilisation de connaissances en sciences comportementales. Elles comprennent l’influence sur les architectures de choix, un sujet que nous abordons ailleurs sur ce site.

Il existe de nombreuses théories sur la façon de persuader les gens de faire des choses autres que le modèle AIDA. Vous apprécierez peut-être la séquence motivée de Monroe, les cinq dimensions de la confiance dans la vente, les six principes de la persuasion de Cialdini ou la théorie du coup de pouce. Le modèle de Hook et le modèle de BJ Fogg sont également des moyens intéressants d’amener les gens à prendre action.

Le point de vue du projet sur le monde du travail

Le modèle de marketing AIDA est un modèle bien établi (peut-être ancien). Il aide les spécialistes du marketing à encadrer leurs communications avec les personnes à différentes étapes du parcours de consommation. Il est légèrement dépassé car il s’arrête à l’achat. Le marketing moderne va désormais au-delà de ce point pour inclure la fidélisation et la rétention.

SEO JINFO

Vous souhaitez un contact plus direct avec notre équipe ?

N’hésitez pas à nous adresser vos demandes à l’aide de ce formulaire de contact, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

referencement