10 façons d’améliorer le temps de chargement de votre site web

vitesse de chargement

Une stratégie de référencement naturel SEO est fondée sur la base d’une multitude de critères que Google  a mis en place. Parmi ces critères fondamentaux dans la performance de votre stratégie est la vitesse de chargement de vos pages et votre site en son global . Pour grimper les résultats de recherches et gagner en visibilité , en tant qu’agence spécialiste en référencement naturel SEO, nous partageons avec vous les 10 meilleures astuces pour améliorer la performance de votre site.

Vitesse de chargement

Pourquoi la vitesse d’un site web est importante ?

Aujourd’hui le nombre de recherches sur les Smartphones ne cessent d’évoluer, avec une puissance élevée comparativement à celle d’un ordinateur. Les recherches vocales, de leurs part, s’accroissent en représentant 1/3 des recherches sur le web. A cet égard, les moteurs de recherche ont besoin d’avoir une réponse la plus instantanée possible pour répondre immédiatement aux requêtes des internautes.  Pour cela Google considère fortement le facteur de la vitesse de chargement . D’ailleurs si vous bénéficiez d’un score de chargement dans les normes entre 300 et 500 ms, vous serez certainement privilégiés et votre référencement naturel sera optimisé.

D’autre part, si votre site prend beaucoup de temps à charger, les internautes ont généralement  tendance à vous fuir et ils vont chercher l’information autre part, chez un concurrent.

En bref, vous avez tout intérêt à améliorer la vitesse de chargement de votre site pour avoir une meilleure visibilité, apporter une meilleure expérience utilisateur et avoir par conséquent un meilleur retour.

1.  Choisir le bon hébergeur web

Vous avez certainement un large choix en matière d’hébergement et vous pouvez trouver des offres à des prix très abordables. Toutefois, généralement de telles offres sont au détriment de la qualité. Faites attention, dans votre choix il est recommandé de choisir un service d’hébergement qui vous propose un serveur dédié. C’est-à -dire qui ne contient que votre site pour recevoir un fort trafic et pouvoir stocker de nombreux fichiers de grandes tailles .  Un serveur mutualisé sera partagé avec d’autres sites. Dans ce cas le votre sera de petite taille de ne peut recevoir un trafic fort.

Comparez les caractéristiques et les tarifs en fonction de vos besoins avant de choisir. Sachez que vous avez éventuellement la possibilité de changer d’hébergeur en cours de route, mais cette option demeure fastidieuse.

2. Éviter d’accumuler des plugins et widgets

Dans la phase de conception d’un site web, on a tendance à ajouter  des plugins et widgets pour faciliter la navigation de l’internaute. Les plugins, par défaut, ajoutent du code et des fonctionnalités supplémentaires . Dans ce contexte, les plugins et widgets peuvent ralentir le téléchargement de votre site. Notre agence SEO vous recommande alors de consulter votre site de temps en temps , identifier ceux inutiles et les désactiver, voire les désinstaller. 

3.  Autoriser la mise en cache du navigateur

La mise en cache est une étape qui vous permet d’améliorer considérablement la vitesse de chargement. En effet, le principe est simple. Dans le cas où la mise en cache est activée, sachez que lorsqu’un internaute navigue sur un site web, les éléments de la page consultée seront stockés temporairement dans un cache de son disque dur. La prochaine fois, lorsque cet internaute compte visiter ce même site, le navigateur charge la page sans effectuer des requêtes HTTP car les principaux éléments sont déjà stockés.  

En général, les internautes sur un site arrivent avec une mémoire cache vide, alors en profitez et activez la mise en cache pour réduire considérablement le temps de chargement.

4. Minimiser les requêtes HTTP

Le temps de chargement d’une page dépend des fichiers qu’elle comporte, des images et des scripts pour pouvoir les afficher par la suite. Cependant, une requête HTTP est effectuée par chaque élément à part entière. L’objectif alors est de minimiser le nombre de requêtes .

Commencez tout d’abord par connaître le temps  que prend votre page en cours de chargement, ensuite demandez vous si ce fichier est vraiment nécessaire ?

Faites un clique-droit sur votre page et cliquez sur « inspecter », ensuite consulter l’onglet « Network » :

·         La colonne « Name » : montre tous les fichiers de la page web

·         La colonne « Size » : indique la taille de chaque fichier

·         La colonne « Time » : montre le temps qu’a pris le fichier pour être chargé

A gauche, dans le coin inférieur vous trouverez le nombre total des requêtes, essayer de le réduire.

5. Combiner et réduire la taille des fichiers

Continuellement, dans le but de réduire le nombre des requêtes HTTP, il est conseillé de réduire la taille de vos fichiers. Commencez par minimiser les codes HTML, CSS et JavaScript, Minify, un outil vous aide efficacement dans cette mission.

Avez-vous  pensé à activer la compression GZIP?  Cette méthode de compression vous permet également de réduire la taille de vos fichiers , ainsi que le poids de vos pages jusqu’à 70% .

Bien évidemment, une petite page aura le privilège de se charger beaucoup plus rapidement.

6. Minimiser les scripts de votre site

Les sites web modernes contiennent généralement de nombreux fichiers CSS et Javascript. Le temps de chargement dépend également de leur poids. Certes, il n’est pas possible de supprimer un code qui vous permet d’ajouter des fonctionnalités essentielles à votre site. Toutefois, vous avez la possibilité de le réduire. Supprimez les espaces, les css inutiles, retirez les commentaires inutiles et utilisez des formulations courtes et efficaces. Pour quelques lignes de code, cela semble ne pas avoir un impact significatif. Cependant pour un site moderne contenant un nombre énorme de scripts, la stratégie de  minification peut faire une différence distinguée satisfaisante.

7. Exploiter un réseau de diffusion de contenu CDN

Dans le cas où votre site est hébergé sur un seul serveur, sachez que tout navigateur qui visite votre site, envoie des requêtes à ce même serveur.  Le temps de traitement de chaque requête augmente au fur et à mesure que le trafic augmente sur votre site. Cela fait ralentir la vitesse de chargement de votre site pour tous les utilisateurs.

Ainsi, dans le cas où votre serveur est en France  mais qu’un utilisateur en Amérique, en Afrique ou importe et qui compte visiter votre site, ce dernier prendra beaucoup plus de temps pour que les informations lui soient affichées.

Un CDN « Content Delivery Network » sera la solution ultime pour éviter tous ces problèmes . Il s’agit de créer des copies des sites web dans des serveurs répartis dans le monde entier pour améliorer l’expérience utilisateur .

8.  Utiliser des plateformes de stockage externes

Autre que l’hébergement sur un CDN, une autre alternative s’impose. Placez vos fichiers sur des hébergeurs externes , surtout pour les fichiers lourds et les vidéos.

Par exemple, vous avez un tutoriel à partager avec votre audience, vous pouvez l’héberger sur Youtube, ou Vimeo et l’intégrer ensuite avec le code <iframe>.

Ce sera beaucoup mieux de le charger directement sur votre site via un client FTP ou autre et vos vidéos seront chargées rapidement.

9. Optimiser les images

Dans votre stratégie de communication digitale et marketing de contenu, certainement vous optez à embellir votre site web par l’intégration de belles images attrayantes. Cette technique est très bonne mais il faut toujours faire attention au poids des images. Plus le poids augmente, plus votre page web prend du temps à charger.

En bref, voilà ce que vous devez faire:

Un format adéquat: le format PNG est recommandé pour des images contenant un logo , des icônes, du texte, des illustrations. Sinon optez pour le JPG et n’utilisez jamais les formats Tiffs et BMPs.

Une dimension assortie:  Redimensionnez vos images , d’ailleurs elles seront plus esthétiques.

Une qualité bonne: Une compression d’images est fortement recommandée , toutefois ne dépassez pas les 60-70% en JPG pour ne pas perdre en termes de qualité visuelle.

10.  Corriger les URL cassés

Les URL cassées, par définition, rédigent vers une page blanche en affichant « Impossible de trouver la page » ou vers une page d’erreur 404. Les causes sont multiples, mais quelque soit la cause, cela empêche les robots de moteurs de recherche d’indexer d’autres pages essentielles. D’une part, en termes de référencement naturel SEO , vous aurez peu de chances d’ améliorer votre position. D’autre part les visiteurs auront une mauvaise impression et les taux de rebond seront augmentés.

Notre agence référencement naturel SEO vous conseille alors de suivre régulièrement votre site web, pour identifier les URL cassées et les régler, idéalement utiliser le fameux outil Google Search Console.

En savoir plus ?

Pour plus de commodité,  contactez notre agence SEO sur le 09 80 40 90 95. Notre équipe alliant développeurs, référenceurs et rédacteurs hautement qualifiés sera à votre service pour vous accompagner dans votre stratégie de référencement naturel SEO .

Leave a Reply

Besoin de Booster la visibilité de votre site web

Référencer votre site internet sur Google et tous les moteurs de Recherche et bénéficier d’un audit SEO et un audit technique

Recent Posts

Demandez un Devis Gratuit

Vous avez un Projet, un site web mal référencer ? Vos concurrents apparaissent avant vous dans les moteurs de Recherche ? Jinfo a la solution